Qu’est-ce qu’un séminaire d’intégration réussi ?

L’intégration réussie des collaborateurs : une  étape clé dans la vie et l’évolution d’une entreprise 

La réussite d’un recrutement réside à la fois dans la capacité du collaborateur à apporter une valeur ajoutée à l’entreprise, grâce à ses compétences, mais aussi dans la qualité de son intégration dans l’entreprise.

Quelles sont les étapes importantes pour intégrer les nouvelles recrues ?

Le nouveau salarié a des attentes envers sa nouvelle entreprise. Il a envie d’entrer dans le concret, il attend une interaction avec ses nouveaux collègues et a envie d’être bien accueilli, pour savoir ce que chacun peut apporter à l’autre dans cette nouvelle collaboration. Les différents témoignages que l’on retrouve sur les réseaux, entre kits de bienvenue et attention particulière portée aux nouveaux arrivant, montrent bien que la tendance  pour les entreprises est d’être perçue comme une structure où il fait bon travailler et où il fait bon vivre tout simplement.

Le salarié veut surtout être conforté dans son choix. Pour cela, il lui faudra être aidé, dans un premier temps, à mieux comprendre les codes et les valeurs de l’entreprise. Le but étant de se créer un réseau sur lequel il pourra compter tout au long de son parcours professionnel dans l’entreprise.

Enfin, le sentiment d’appartenance et la cohésion de groupe sont des facteurs clés pour faciliter l‘intégration d’un nouveau collaborateur.  A cet effet, pourquoi ne pas mettre en place un séminaire d’intégration au coin du feu ou sous le soleil au beaux jours. Quelques heures ou jours de cohésion provoqueront assurément un effet multiplicateur positif.

A quoi sert un séminaire d’intégration ?

Le séminaire d’intégration facilite :

  • l’identification au groupe. Les nouveaux salariés ont un point commun et découvrent en même temps l’entreprise, leurs nouvelles fonctions, leurs collaborateurs.
  • des liens au travers des ateliers et rencontres faites durant la ou les journées d’intégration.
  • Ils partagent la même expérience et se sentent comme étant un membre à part entière du groupe.

Les objectifs de ce séminaire :

  • Offrir une meilleure visibilité de l’organisation de l’entreprise, de ses enjeux et de ses stratégies.
  • Développer son propre réseau professionnel.

La forme du séminaire d’intégration, quant à elle, doit être dynamique :

Il faut visiter, tester, participer à des ateliers, des jeux, des team building, des quizz sur l’entreprise…  Les groupes sont changés à chaque atelier de façon à ce que chacun rencontre un maximum de collaborateurs.

Chaque journée est ponctuée par l’intervention d’un directeur qui, suite à sa présentation, se tient présent pour répondre aux questions des nouvelles arrivants. La principale difficulté est de trouver une tonalité inter-générationnelle qui satisfera tout le monde.

En somme, le séminaire d’intégration est un événement propice pour les nouveaux employés ou les nouveaux départements qui intègrent votre entreprise. Il s’agit d’être en phase avec les valeurs propres à votre organisation et de connaître l’ensemble des personnes qui composent votre entreprise.

Proposer un séminaire de ce type, notamment loin des schémas habituels et de votre cadre de travail, favorise les échanges et créé cette cohésion de groupe indispensable à l’intégration des nouveaux membres et à l’adoption de ces derniers par l’ensemble de vos collaborateurs.

Le séminaire peut se dérouler en 2 parties.

Dans un premier temps, ce peut être un séminaire national qui sera ensuite relayé par les délégations régionales. Le séminaire national aborde des thèmes communs à tous, et les délégations régionales qui connaissent mieux les besoins précis en région reprendront les thèmes abordés au niveau national les plus pertinents pour les approfondir et les mettre en pratique.

L’entreprise peut aussi organiser 3 à 4 séminaires d’intégration au format de 4 jours : deux jours de présentation (discours, présentation de l’entreprise et team buildings), et deux jours d’immersion sur le terrain. Une enquête en interne a révélé que l’objectif premier du participant lors d’un séminaire est de s’amuser. Mais pour l’entreprise, le séminaire est un enjeu et elle doit trouver comment leur présenter le groupe et comment organiser les journées d’intégration en prenant cela en compte pour maintenir l’implication et l’intérêt, et donc l’adhésion des participants.

Comment inscrire l’intégration dans la continuité avec un « avant » et un « après » séminaire ?

Le séminaire d’intégration peut avoir lieu une fois par trimestre avec des petits groupes de 15 personnes en moyenne. Les groupes de managers ne doivent pas être homogènes : les fonctions sont mélangées tout comme les niveaux de connaissance de l’entreprise. Le but ici est de s’enrichir par la différence. Découvertes, présentations, jeux, ateliers d’échanges et de réflexion : les activités s’enchaînent durant deux jours.

Pour elle, la difficulté réside dans le fait de compléter le séminaire d’intégration par un parcours : qu’il y ait un avant et un après. Comment instaurer cela ? Grâce à la mise en place de mentoring : l’organisation de rencontres régulières avec le réseau suite au séminaire.